Articles

Dois-je stériliser mon furet mâle ?


Dois-je stériliser mon furet mâle ?

Le furet est un des NAC le plus représenté dans nos foyers. Vif, joueur et intelligent, il est très attachant. C’est un carnivore domestique qui s’adapte à tous les intérieurs et qui mange des croquettes. Que des atouts pour nous plaire !

Cependant, il présente des pathologies propres à son espèce et il faut savoir respecter son cycle.

La maturité sexuelle du mâle apparaît en général vers 6 mois d’âge, particulièrement lorsque la durée du jour s’allonge (à partir de juillet à la Réunion). La puberté se caractérise par une augmentation de la taille de ses testicules qui deviennent apparents. Le furet est également plus nerveux. Si vous possédez des furettes en chaleur, il va s’y intéresser et tenter de s’accoupler avec elles.

Lorsque les jours se raccourcissent, vers janvier, le mâle entre dans une période de repos sexuel avec un retour à un comportement plus calme et une remontée des testicules dans la cavité abdominale.

Attention, le cycle sexuel des furets est soumis aux variations de la durée du jour. Ces cycles peuvent être perturbés en maison, du fait des périodes d'éclairage artificiel. De même, à la Réunion, c’est un peu tout le temps l’été et ces cycles peuvent être moins francs. Ici, il est possible que votre furet mâle soit en période d’activité sexuelle toute l’année.

La stérilisation, en prévention

Chez le mâle, la castration n’a pas d’indication médicale en dehors des cas de cryptorchidie (testicules non descendus dans les bourses, en position intra abdominale). Dans ce cas, la castration est fortement recommandée pour éviter l’apparition de tumeurs testiculaires ou prostatiques.

Cependant, pour votre confort, sachez que la castration peut être pratiquée chez le furet mâle pour réduire la forte odeur corporelle liée aux sécrétions sébacées. Elle permet également de réduire l’agressivité et le marquage urinaire. Il est possible de pratiquer cette chirurgie dès l’âge de 4 à 5 mois. La technique est la même que celle utilisée chez le chat.

Aussi, il existe une autre alternative : la méthode par castration chimique. En effet, il est possible d’utiliser des implants, initialement destinés aux chiens, et inhibant la fonction reproductrice. Ce dispositif médical est implanté sans anesthésie par une seringue en voie sous-cutanée. Il a été démontré leur effet bénéfique sur la maîtrise de la reproduction du furet mâle pendant 1 à 2 ans. Malgré un léger effet rebond dans les premiers jours qui suivent l'implantation du dispositif, cet implant présente l’avantage de ne pas faciliter l’apparition de maladies, telles que la maladie surrénalienne du furet.

Suite à l'augmentation et à la meilleure connaissance de ces maladies surrénaliennes chez le furet, les études actuelles proposent davantage l'utilisation d’implants en alternative à la castration chirurgicale. En cas de doute demandez conseil à votre vétérinaire.






Mots-clés :

Suivez nous !
  • Facebook Basic Square
RSS Feed