Articles

L’arthrose et la douleur



L’arthrose est une maladie qui touche les articulations. Elle est caractérisée par une atteinte dégénérative irréversible. Elle est caractérisée par la douleur et la difficulté à effectuer des mouvements des articulations. Elle fait intervenir une multitude de facteurs biochimiques et biomécaniques, causant des altérations dans les tissus articulaires. L’espérance de vie des carnivores ne cessant d’augmenter,les chiens arthrosiques sont de plus en plus nombreux.


Il existe deux théories qui expliquent l’apparition de l’arthrose :l’une est liée à des phénomènes mécaniques et l’autre associée aux cellules de l’articulation. Parfois les deux phénomènes interviennent.


Des lésions au cartilage


Une articulation fragilisée (instabilité,fractures, traumatismes,anomalie de conformation articulaire,dysplasie) subit des contraintes anormalement élevées sur son cartilage : celui-ci perd alors son élasticité et sa capacité à amortir les chocs et se fissure.C’est le début du cercle vicieux de l’arthrose. L’arthrose peut en revanche apparaître sur une articulation normale mais dans laquelle les cellules du cartilage ne fonctionnent pas correctement (maladie auto-immune, inflammation chronique, maladie fonctions, se fissure et se développent les lésions d’arthrose.


En début d’évolution, l’arthrose entraîne des lésions au niveau du cartilage sur les zones de charge de l’articulation : le cartilage est d’abord érodé puis il se fissure jusqu’à s’amincir, s’effrite et finit par disparaître. L’appui direct sur l’os est particulièrement douloureux. l’inverse, dans des zones de faible charge de l’articulation, le cartilage peut s’épaissir. Anatomiquement cette destruction du cartilage s’accompagne d’une prolifération osseuse sous le cartilage.


Attention au surpoids

Les premiers signes d’apparition d’arthrose sont une douleur et une boiterie, typiquement à froid,s’améliorant avec l’exercice. Ils’agit souvent d’une douleur fluctuante en fonction des jours. Le diagnostic de l’arthrose nécessite une radiographie pour mettre en évidence les lésions au niveau de l’articulation.

Compléments alimentaires

Le premier traitement de l’arthrose est hygiénique : un chien arthrosique doit avoir un état corporel correct et ne surtout pas présenter de surpoids. Le cas échéant,un régime amincissant doit être envisagé. Deuxièmement, un chien arthrosique doit continuer de pratiquer une activité physique régulière pour permettre de maintenir la masse musculaire, pour restaurer la mobilisation des articulations et maintenir l’amplitude des mouvements. On peut proposer des marches de 15 minutes ou de la natation dans des bassins.


La seconde phase du traitement est médicale : elle vise à lutter contre le cercle vicieux de l’arthrose qui s’aggrave avec l’inflammation. Votre vétérinaire prescrira alors des anti-inflammatoires en cas de crise arthrosique. Puis des protecteurs du cartilage (chondroprotecteurs) qui sont présentés sous forme de compléments alimentaires et qui sont une aide supplémentaire au traitement de l’arthrose. Ils sont indiqués dans la prévention de la dégradation du cartilage ou dans des cas d’arthrose débutante, ils n’ont cependant pas d’effet régénérateur en cas d’arthrose avancée. Dans certains cas très invalidants d’arthrose,il peut être proposé une chirurgie conservatrice (prothèse de la hanche) ou une résection articulaire (arthrodèse). Plus le diagnostic d’arthrose est posé précocement meilleurs seront les résultats, demandez conseil à votre vétérinaire.

Suivez nous !
  • Facebook Basic Square
RSS Feed