Articles

Comment prévenir les cancers génitaux du chat et du chien ?


Hélas, comme chez les humains, les cancers sont une affection qui touche aussi nos animaux de compagnie. Tumeur de la mamelle, cancer de la prostate ou des testicules... Nos animaux ne sont pas épargnés par ces affections qui relèvent pour la plupart de la chirurgie. Voici les principaux cancers génitaux et comment les prévenir.


Les tumeurs de l'utérus ou des ovaires


Ce sont surtout les chattes ayant reçu une "pilule contraceptive" contre les chaleurs qui développent ce type de problème. Les pilules pour les chattes sont plus dosées et dangereuses que la pilule destinée aux femmes, il convient de ne jamais faire l'amalgame.


Les pilules pour chattes s'accompagnent d'une probabilité importante de développement excessif de la muqueuse utérine qui peut s'infecter en métrite.


Les tumeurs mammaires


Ce sont surtout les chiennes de plus de six ans et qui n'ont pas été stérilisées, qui peuvent présenter une ou plusieurs masses mammaires. Sont aussi touchées les chattes qui ont pris à un moment de leur vie la pilule pour interrompre les chaleurs. Même si au début la boule est grosse comme un petit pois dans le tissu situé sous la peau de la mamelle. Elle finit forcément par grossir et à se multiplier.


La meilleure façon de prévenir ces cancers génitaux chez les femelles c'est la stérilisation des chiennes et des chattes, si possible avant leurs premières chaleurs.


En cas de tumeur mammaire, de l'utérus ou des ovaires, le vétérinaire n'a pas d'autre choix que d'opérer, sauf si la santé de l'animal est incompatible avec une anesthésie et une intervention. En l'absence de métastase pulmonaire, le retrait de la ou des tumeurs assure généralement la guérison.


Les tumeurs des testicules


Chez le chien, c'est plutôt l'animal âgé qui est concerné. C'est une affection très rare chez le chat. Ce qui frappe au départ, c'est l'augmentation du volume d'un ou de deux testicules. Parfois, l'augmentation de la taille est difficile à évaluer au début, n'hésitez pas à consulter votre vétérinaire en cas de doute.


La meilleure façon de prévenir ce cancer est la castration. La tumeur des testicules reste un cancer rare sauf pour les chiens qui n'ont aucun ou qu'un seul testicule descendu. Dans ce cas, le risque de cancer est fréquent et votre vétérinaire conseillera pour votre chien systématiquement une castration précoce.


La tumeur de la prostate


Plutôt rare, ce sont les vieux chiens qui sont touchés. Assez grave, cette tumeur a tendance à métastaser au niveau du foie, des poumons, des reins, etc...


Les signes qui doivent vous alerter sont une douleur du bas du dos ou du sang dans les urines. Le vétérinaire procède en général à un toucher de la prostate ou à une échographie. Il est aussi souvent amené à réaliser un bilan d'extension, car au moment de ce diagnostic, environ 70% des cancers de la prostate présentent déjà une métastase. A ce jour, il n'y a pas de prévention connue et le traitement est palliatif.


Dans tous les cas, une prise en charge précoce est alors le meilleur gage de guérison et/ou de survie.

Mots-clés :

Suivez nous !
  • Facebook Basic Square
RSS Feed