Articles

L'asthme chez le chat


L'asthme est une affection respiratoire relativement fréquente chez le chat. Elle correspond à une bronchite allergique caractérisée par une forte production de mucus et une diminution du diamètre des bronches, l'empêchant de respirer correctement.


Quels symptômes?


L'asthme chez le chat se caractérise par des épisodes de toux sèche, quinteuse avec une respiration sifflante. Lors des crises, le chat adopte une position assez caractéristique : il est écrasé au sol, la tête et le cou en extension maximale, bouche ouverte et langue sortie. Entre ces épisodes, le chat ne présente généralement pas de symptômes.


L'asthme est déclenché par une phénomène allergique suite à l'exposition à des allergènes. Les facteurs déclenchant les plus souvent évoqués sont : la poussière de litière, la fumée de cigarette, les aérosols, les parfums, les plumes d'oreillers, les pollens, les acariens ... Au premier contact avec l'allergène, l'organisme l'identifie et développe une réaction qui reste discrète. Au second contact, cette réaction est plus importante et provoque une forte production de mucus et une diminution du diamètre des bronches à l'origine d'une obstruction, réversible, des voies respiratoires.


Les chats de race siamois et himalayens semblent plus fréquemment atteints. Cette maladie touche généralement de jeunes adultes.


Pour poser un diagnostic, votre vétérinaire s'appuie sur les informations et la description des crises que vous lui apporterez et sur les signes cliniques si le chat en présente le jour de la consultation. Une radiographie des poumons et une analyse de sang peuvent apporter des éléments intéressants.


Eliminer les causes de la crise

Le traitement consiste dans un premier temps, à éliminer toutes les causes d'allergènes de la maison pouvant être à l'origine des crises d'asthme : nettoyer régulièrement la litière et veiller à sa qualité, éviter de fumer en présence du chat, éviter les aérosols...


"Eliminer toutes les causes d'allergènes de la maison"


Dans les cas de crise aiguë, l'état clinique de votre chat peut nécessiter une hospitalisation chez votre vétérinaire. Le traitement est alors administré par voie intraveineuse pour augmenter sa rapidité d'action.

Un traitement sur le long terme

De retour à la maison, le traitement du chat asthmatique est généralement un traitement sur du long terme, soit sous forme de comprimés à faire avaler soit sous forme d'inhalations comme en médecine humaine.


Ce traitement par voie inhalée se fait grâce à une chambre d'inhalation, la même que celle utilisée en médecine pédiatrique, on fait respirer au chat les corticoïdes qui agissent directement au niveau de l'appareil respiratoire. On diminue ainsi les effets secondaires des corticoïdes sur l'ensemble de l'organisme. On peut y associer également des bronchodilatateurs par voie inhalée.


Du point de vue pratique, ces chambres d'inhalation sont formées d'un cylindre avec à une extrémité un petit masque que l'on appose sur la tête du chat et de l'autre l'adaptateur pour pulvériser le médicament.

On pratique une pulvérisation et on pose le masque. Le chat doit respirer 7 à 10 inspirations pour que le médicament se diffuse pleinement dans ses voies respiratoires. La seule limite de cette technique est la coopération du chat qui peut ne pas bien supporter le masque.


Le pronostic de l'asthme chez le chat est plutôt favorable si les crises sont épisodiques. Le traitement est généralement maintenu tout au long de la vie du chat et nécessite un suivi régulier.

Suivez nous !
  • Facebook Basic Square
RSS Feed