Articles

Comment prévenir les morsures ?


Il faut d’abord comprendre que, quel que soit le chien, il n’y a pas de risque zéro. Chaque chien peut, s’il est exposé à une situation critique répondre par une morsure. À nous de savoir prévenir cette morsure. À nous de savoir décoder les attitudes des chiens pour ne jamais avoir à vivre cet acte. Même si votre chien est équilibré et sans problème comportemental il peut dans un degré ultime de son mode de communication arriver à la mordre. Voici donc les codes de base pour informer et combien de morsures pourraient ainsi être évitées...


Comment être prévenus de la morsure

« Le chien qui mord son maître signifie que quelque chose ne fonctionne pas dans la relation », explique le comportementaliste Éric Bonnefoi dans son livre, « Votre chien et vous heureux ensemble » (InterÉditions, 5 juin 2013).

« Trop souvent le maître a des idées préconçues et ne cherche pas à comprendre ce que son chien veut lui dire ».

"Avertissement"

Tous les chiens peuvent donc mordre à un moment de leur vie. Si votre chien est psychologiquement équilibré, il va envoyer des signaux avant de mordre. Il regarde son maître par-dessous avec une attitude tendue, le poil hérisse et parfois il grogne. Grogner pour un chien signifie: « attention je vais mordre ». Là votre chien vous prévient qu’il va mordre.


Chacun à sa place dans la hiérarchie de la famille


Le chien a besoin d’un maître rassurant, able et cohérent. Le chien a besoin d’une place dans la hiérarchie de la famille. Ce doit être le maître « le dominant » celui qui maîtrise ses contacts, son lieu de vie et ses ressources alimentaires.


De l’autre, le maître accepte que son chien exerce un ascendant psychologique et affectif permanent. De plus, le chien reçoit souvent des messages contradictoires entre tous les membres de la famille ou entre les membres d’un même couple.




"Chiens-ascenseurs"

Attitude à l'extérieur

Lors d’une balade votre chien sera amené à rencontrer d’autres chiens. Cette étape de socialisation est importante et ne doit pas être mal menée. L’idéal est que la rencontre se passe sur un pied d’égalité, chaque chien tenu en laisse. Les maîtres doivent intervenir le moins possible dans la rencontre entre les chiens.


La plupart du temps, après quelques parades d’intimidation, l’un des chiens se soumet et prend une position de vaincu. Le comble pour Éric Bonnefoi, ce sont les « chiens-ascenseurs », ceux qui sont montés illico dans les bras de leur humain à la moindre rencontre avec un congénère. Cette attitude offre à ce dernier un message totalement faussé et qui peut être source de morsures pour l’humain protecteur et pour le chien « protégé ».


Risque pour les enfants


Les codes canins sont .difficiles à interpréter et à comprendre pour un enfant. Ainsi, lorsqu'un enfant est en présence d'un chien connu ou inconnu, la bonne conduite à tenir est d'empêcher l'enfant d'aller vers le chien.




"Cris bannis"

Celui-ci doit attendre que le chien vienne vers lui. L’enfant devra rester debout, jamais en position basse et aborder le chien avec les mains en bas et visibles.


Il devra s’adresser au maître et demander l’autorisation d’abord au maître puis au chien et ne pas aller vers un chien qui ne le souhaite pas. L’enfant ne doit jamais mettre sa main au dessus de la tête ou du corps de l’animal mais toujours vers le poitrail. Tous les gestes d’enserrement mais aussi les cris, les poursuites et la fuite seront aussi bannis...En cas de morsure, une déclaration en mairie ou en gendarmerie est obligatoire ainsi qu’une visite d’évaluation comportementale auprès d’un vétérinaire agréé.



Publié dans le Quotidien de la Réunion le 11/09/16.

Suivez nous !
  • Facebook Basic Square
RSS Feed