Articles

L'arthrose chez mon chien


Comme chez l'humain, l'espérance de vie de nos chiens a bien augmenté. Sachez que dès l'âge de 8 ans, il peut y avoir apparition d'arthrose chez votre compagnon. L'arthrose est une maladie dégénérative irréversible causant des altérations dans les tissus articulaires et conduisant à une diminution de la mobilité et à de la douleur. Avant 8 ans d'âge, l'arthrose peut apparaître sur une articulation fragilisée (traumatismes, anomalie de conformation articulaire, dysplasie...). Elle subit des contraintes anormales sur son cartilage. Celui-ci perd alors son élasticité et sa capacité à amortir les chocs et se fissure.


L'arthrose peut aussi apparaître sur une articulation normale mais dans laquelle les cellules du cartilage ne fonctionnent pas correctement (maladie auto-immune, inflammation chronique, séquelle de maladie infectieuse...) et bien sûr avec le grand âge. Dans ce cas également, le cartilage perd ses fonctions, se fissure et les lésions d'arthrose se développent. En début d'évolution, l'arthrose entraîne des lésions au niveau du cartilage puis il se fissure jusqu'à disparaître. L'os est alors mis à nu. Enfin, la capsule articulaire est aussi enflammée.


Les premiers signes d'apparition d'arthrose sont une douleur et une boiterie à froid, s'améliorant avec l'exercice. Le diagnostic de l'arthrose nécessite une radiographie pour mettre en évidence les lésions au niveau de l'articulation.


A savoir: la dysplasie coxofémorale, ou dysplasie de la hanche, est un trouble du développement de l'articulation de la hanche, engendrant une instabilité de l'articulation. Cette affection est relativement fréquente, notamment chez les grands chiens.


C'est une maladie à caractère génétique et environnemental (influencée notamment par l'exercice et l'alimentation). L'anomalie morphologique de l'articulation entraîne secondairement le développement d'arthrose.


Quels moyens pour limiter l'arthrose?

La première prévention de la douleur est de limiter le surpoids. Un chien arthrosique doit avoir un état corporel correct sinon il faut le mettre à un régime amincissant.

Un chien arthrosique doit continuer de pratiquer une activité physique régulière pour permettre de maintenir la masse musculaire, pour restaurer la mobilisation des articulations et maintenir l'amplitude des mouvements. Il est conseillé de pratiquer des marches de 15 minutes ou de la natation.



Crise inflammatoire.


En phase de crise inflammatoire, votre vétérinaire pourrait conseiller des anti-inflammatoires. Pour ces traitements, il est fréquent qu'il vous soit proposé de réaliser un bilan sanguin afin d'évaluer la fonction hépatique et la fonction rénale de votre chien.


Ce traitement vise à soulager la douleur et à limiter l'inflammation et l'aggravation des lésions au niveau de l'articulation.


En prévention, il est conseillé de donner à votre chien des protecteurs du cartilage. Ils sont présentés sous forme de compléments alimentaires et sont une aide supplémentaire au traitement de l'arthrose.


Ils sont indiqués dans la prévention de la dégradation du cartilage ou dans des cas d'arthrose débutante, ils n'ont cependant pas d'effet régénérateur en cas d'arthrose avancée.

De même, il existe à présent de nombreux aliments spécifiques enrichis en protecteurs du cartilage, en acides gras essentiels et dont la formulation est particulièrement adaptée au chien arthrosique.

Dans certains cas particuliers, et notamment dans les cas de dysplasie de la hanche, la chirurgie peut être proposée.


L'arthrose est une maladie irréversible, consultez rapidement votre vétérinaire dès les premières boiteries ou si vous trouvez votre chien moins actif: plus le traitement sera mis en place précocement, plus il sera efficace et augmentera l'espérance de vie de votre chien.


Publié le 31/07/16 dans le Quotidien de la Réunion.

Mots-clés :

Suivez nous !
  • Facebook Basic Square
RSS Feed