Articles

Comment gérer son chiot en balade


En vacances ou en week-end, emmener son chiot en promenade permet de s’aérer en faisant plaisir à tous. Voici comment le gérer si un plus gros chien s’approche de lui.


Tout d’abord, un bon matériel reste nécessaire pour votre sécurité et celle de votre chien. Sachez prendre le temps de choisir. Un chiot a une trachée souple, aussi préférez un harnais au collier. Mesurez le tour de cou et le tour d’abdomen pour choisir un modèle selon sa morphologie (bouledogue, husky, etc.).


Ensuite, choisissez une laisse adaptée à sa taille et à son activité. Réglez la longueur à la maison et faites un essai avec votre chien en le félicitant s’il fait bien.


Sortir avec son chiot

Cercle vicieux


Votre chien comprendra vite que lorsque vous sortez cet attirail, une balade se prépare.


Les premières balades en laisse avec le chiot peuvent être source d’angoisse pour le propriétaire qui redouterait les mauvaises rencontres. Face à un chien plus grand, il est légitime d’avoir peur que son chiot fragile et vulnérable succombe à l’attaque d’un autre chien. Du coup, face à tout grand chien en laisse ou tout chien détaché représentant une éventuelle menace, par prudence, le maître préfère changer de trottoir ou porter son chiot.


Ce réflexe n’est pas forcément le bon geste à avoir. Non seulement, vous, son maître, le soustrayez à tout contact avec une catégorie de chiens mais en plus, vous lui transmettez une émotion négative (la peur) que le chiot associe à ce chien puis à toute l’espèce canine.


Laisse adaptée


Le risque est que votre chiot devienne partiellement asocial à une période de sa vie où justement il devrait se socialiser à son espèce. Adulte, le chien se méfiera naturellement des chiens étrangers et les menacera violemment, vous forçant aussi à les éviter. Un cercle vicieux qui s’établit malgré vous.


Il est conseillé au contraire de favoriser les contacts du chiot avec les chiens d’âges, de races, de tailles différentes. Ce qui veut dire qu’il ne faut pas porter le chiot et le laisser-aller de lui-même au contact des chiens qu’il croise, quelle que soit leur taille.


L’éducation que le chiot reçoit des autres chiens est aussi importante que l’éducation de son maître. Le mieux est donc de favoriser les rencontres et jeux en chiots et chiens adultes dans un endroit où ils peuvent s’ébattre sans laisse.




Vaccins à jour Si un chien adulte bouscule le chiot qui se met sur le dos, il ne faut pas intervenir même si le chiot gémit de peur: le chien adulte lui apprend ainsi les limites, à se contrôler et à respecter les autres chiens.


Ce type de rencontre est favorisé dans les clubs canins et renforce la sociabilisation de votre chiot dans un cadre géré par un éducateur canin. Des classes puppy sont proposées dans différents clubs canins de l’île. Pour la santé de votre chiot, il est conseillé d’attendre qu’il ait tous ses vaccins à jour. Idéalement à l’âge de trois mois.


Particulièrement, si vous vous baladez dans des zones humides, je vous conseille aussi de bien vérifier qu’il a ses vaccins contre la leptospirose (maladie transmise par l’urine de rat).


N’hésitez pas à montrer son carnet de vaccination à votre vétérinaire qui vous précisera si ses vaccins sont bien à jour.

Publié dans le Quotidien de la Réunion le 17/07/16.

Suivez nous !
  • Facebook Basic Square
RSS Feed