Articles

Avoir une poule de compagnie


La poule est un animal très attachant, elle est en plus très pratique. Avez vous déjà songé à choisir une poule comme animal de compagnie ?


Les races de poules sont variées. Il existe des poules d'ornement qui sont ravissantes, les plus connues sont les poules nègres soie avec leurs chaussons de plumes ou les poules hollandaises couvertes d'un chapeau de plumes. Il existe aussi des poules plus communes qui ressemblent à la poule rousse de nos livres d'enfants et qui sont de race "poule pondeuse".

Découvrez comment s'occuper d'une poule

1 - Un endroit douillet


Une poule peut vivre dans un petit espace clôturé comme un poulailler ou être libre dans le jardin. Si vous souhaitez la laisser en liberté, vous devrez couper ses plumes d’aile pour ne pas qu’elle aille chez le voisin. Munissez-vous d’une paire de ciseau bien affûtée et coupez les cinq dernières plumes de chaque aile à 4 centimètres de leur implantation. Votre poule pourra sautiller mais elle ne pourra plus s’envoler.

Sachez que ces poules n’ont pas besoin de coq pour pondre des œufs. Installez-lui un endroit douillet, à l’abri du vent et des nuisibles pour passer la nuit. Vous pouvez installer un «pondoir» dans le poulailler ou au fond du jardin.


Ce sera une sorte de caisse en bois, surélevée du sol, avec des aérations, une échelle pour y grimper et recouverte par un toit incliné. Garnissez le fond avec de la paille, que vous changerez une fois par semaine minimum pour qu’elle reste propre et sèche. Prévoyez un pondoir pour 5 poules maximum ! Pour pondre, les poules aiment être tranquilles dans la pénombre.


2 - Protéines et calcium


Pour donner beaucoup d’œufs, les poules ont besoin d’un supplément de protéines et de calcium. En plus de leur ration habituelle (graines, restes de repas, légumes, petits insectes, vers et limaces du jardin), donnez-leur du tourteau de soja ou de colza (résidu riche en protéines obtenu après extraction de l’huile contenue dans les graines de soja ou de colza), des os de seiche, des coquilles d’huîtres, des escargots.


Veillez à ce qu’elles aient toujours beaucoup d’eau propre, pour boire à volonté ! Il existe aussi des vitamines spécialement conçues pour pondeuses en magasin spécialisé ou chez votre vétérinaire.


Vous hésitez malgré leurs attraits physiques, voici les avantages majeurs à avoir une poule dans le jardin . Tout d’abord, une poule a besoin de peu d’espace. C’est aussi un animal de compagnie très silencieux.


Dites-vous que vous trouverez des œufs frais à consommer régulièrement et qu’en plus, vous éliminerez de façon écologique 150 kg de déchets de table et déchets verts par an. Enfin, vous aurez un jardin nettoyé de parasites tels que les tiques, cent pieds et scolopendres.


Vous êtes convaincus !



3 - De la Lumière À savoir : Les poules aiment manger avec de la lumière, quand il ne fait pas trop chaud, le matin tôt et le soir tard. De plus, elles pondent davantage quand les jours sont longs.


La bonne astuce : leur faire croire que les nuits sont courtes et les journées longues.


Pour cela, installez le poulailler dans un endroit ensoleillé et en l’éclairant avec des lampes quand il fait plus frais et sombre. 14 heures de lumière par jour, naturellement ou artificiellement, c’est parfait !

Publié dans le Quotidien de la Réunion le 10/07/16.

Suivez nous !
  • Facebook Basic Square
RSS Feed