Articles

10 aliments dangereux pour votre chat


Avant de vouloir gâter votre chat et avant de lui donner tout et n'importe quoi, reportez-vous à la liste des aliments interdits ! En effet, bon nombre d'aliments que nous consommons sont toxiques pour ces animaux. Même donnés en petite quantité, ils peuvent avoir une incidence sur leur santé. Gardez bien à l'esprit que les chats n'ont pas besoin, pour être heureux, de nouveautés dans le domaine alimentaire !

Découvrez 10 aliments particulièrement dangereux pour votre chat

1 - Les noyaux et les pépins des fruits


Les noyaux ou pépins que renferment les pommes, les abricots, les poires ou les cerises sont dangereux pour les chats car ils contiennent du glycoside cyanogénique (acides cyanhydriques), une toxine susceptible d'inhiber une enzyme nécessaire au transport de l'oxygène cellulaire, la cytochrome-oxydase. Cela peut engendrer, dans les cas les plus graves, un choc anaphylactique ou le décès en cas d'ingestion massive. Les signes cliniques d'une intoxication: dilatation des pupilles, éternuements, toux, difficultés à respirer, tachycardie, vomissements, diarrhées, soif excessive.

2 - Les noix


En raison de leur forte teneur en phosphore et de leur digestion difficile, il faut éviter de donner des noix aux chats, tout particulièrement des noix de macadamia. Les signes cliniques d'une intoxication: une forte fièvre et des vomissements, une augmentation du rythme cardiaque et, dans les cas les plus graves, une affection du système nerveux.

3 - Le chocolat Le chocolat est mortel pour le chat ! Il contient en effet de la théobromine, une molécule proche de la caféine que leur métabolisme est capable d'éliminer et qui est susceptible de perturber leur système nerveux et d'engendrer une accélération du rythme cardiaque. Moins de 2 grammes de chocolat par kilogramme du poids corporel de l'animal suffisent à provoquer une intoxication sévère, voir pire, la mort. Les signes cliniques d'une intoxication: hyperactivité, vomissements, diarrhées, soif et miction excessive, difficultés respiratoires, hyperthermie (élévation anormale de la température du corps), arythmie cardiaque (irrégularité des battements du coeur), perturbation de l'équilibre et de la coordination motrice, saignements internes, tremblements, convulsions, coma et parfois décès.

4 - Le champignons


Tous les champignons sont considérés comme toxiques pour les chats car ils peuvent entraîner de graves problème neurologiques, de foie ou, dans les cas extrêmes, engendrer la mort de l'animal. Renoncez donc à l'idée de faire goûter à votre chat un reste d'omelette aux champignons.


Les signes cliniques d'une intoxication: vomissements, diarrhées, douleurs abdominales, ataxie, tremblements et convulsions, lésions hépatiques et rénales entraînant une issue fatale si le diagnostic survient trop tard.


5 - L'ail, l'oignon, l'échalote, le poireau et la ciboulette. Toutes ces plantes sont toxiques pour les chats (y compris dans un plat cuisiné) en raison des dérivés soufrés qu'elles contiennent. Ceux-ci agissant sur les globules rouges de l'animal peuvent entraîner une anémie sévère, en sachant que l'intoxication peut résulter d'une ingestion répétée en petite quantité. Pris à temps et bien traités, les troubles occasionnés par ce type d'intoxication sont réversibles. Les signes cliniques d'une intoxication (apparaissant un à trois jours après l'ingestion): rythme cardiaque élevé, gencives pâles (signe d'anémie), fièvre, urines foncées, douleurs abdominales, léthargie, ou à l'extrême, perte de connaissance.


6 - La pâte à pain


C'est surtout quand elle est crue que la pâte à pain (et à tarte) s'avère particulièrement dangereuse pour les chats, car la fermentation de la levure entraîne la production de dioxyde de carbone responsable du gonflement de l'estomac. Dans certains cas, un volvulus gastrique se déclare, nécessitant une intervention chirurgicale en urgence. Les signes clinique d'une intoxication: vomissements, nausées non productives (le chat tente de vomir, souvent sans succès et bave beaucoup), ballonnements au niveau de l'estomac, rythme cardiaque élevé, hypothermie, faiblesse extrême.


7 - Le thé et le café Tout comme la théobromine contenue dans le chocolat, la caféine peut occasionner de sérieux problèmes de santé à nos animaux. A bannir donc de l'alimentation du chat: le café, le thé, les sodas et autres boissons énergétiques qui en contiennent. Les signes cliniques d'une intoxication: hyperactivité, vomissements, accélération du rythme cardiaque, hyperthermie, tremblements.

8 - L'alcool L'intoxication alcoolique chez les animaux est plus courante qu'on ne le pense. Souvent, les chats vont boire un liquide répandu au sol ou dans une poubelle. L'alcool est responsable de dommages irréversibles au foie ainsi que des problèmes cardiaques et du système nerveux (crises d'épilepsie). Les signes cliniques d'une intoxication: nausées non productives et vomissements, ballonnement de l'estomac, fréquence cardiaque élevée, hypothermie, faiblesse générale, coma, décès.

9 - Le sel C'est surtout l'excès de sel qui est néfaste car il peut provoquer de graves problèmes rénaux. D'où la nécessité de contrôler la teneur en sel dans les aliments que vous leur donnez, qu'il s'agisse des restes d'un repas préparé à la maison ou d'aliments achetés surgelés ou en boîte. C'est pourquoi le thon en boîte est très mauvais pour les chats car il contient trop de sel. Les signes cliniques d'une intoxication: soif excessive en raison de la déshydratation et mictions plus fréquentes, inappétence, diarrhée, vomissements, douleurs abdominales, démarche anormale, léthargie, tremblements, convulsions.

10 - Le raisin Le raisin est un aliment toxique pour les chats (comme pour les chiens d'ailleurs), surtout le raisin sec plus concentré en principe toxique. Dans les cas les plus graves, une insuffisance rénale aiguë se développe dans les 48 h à 72 h après l'ingestion. Les signes cliniques d'une intoxication: vomissements, nausées, diarrhée, douleurs abdominales, déshydratation, faiblesse généralisée/abattement, tremblements, etc...


Vouloir leur faire plaisir en leur faisant consommer ce que nous aimons manger comme les restes d'un bon repas ne fait que les exposer à un risque d'intoxication dont les conséquences peuvent être dramatiques, tout simplement parce que l'organisme d'un chat ne réagit pas du tout comme le nôtre. Si vous souhaitez gâter votre chat, optez pour les friandises spécialement étudiées pour eux et éliminez, bien sûr, de leur alimentation les aliments qui figurent dans cette liste (sans oublier d'y ajouter les pommes de terre et les choux qui peuvent endommager leur appareil urinaire ainsi que les os de poulet qui peuvent perforer le larynx, l'oesophage et l'estomac de votre chat) Enfin, si vous avez des doutes quant à une possible intoxication de votre animal, consultez au plus vite votre vétérinaire. Publié dans le Quotidien de la Réunion le 03/07/16.

Mots-clés :

Suivez nous !
  • Facebook Basic Square
RSS Feed