Articles

Dégagement d'urgence d'un chien


Dans certaines situations, il peut arriver qu'un chien soit inconscient ou incapable de se déplacer. Dans ce cas, il faut commencer par protéger le chien et les personnes environnantes. Ensuite, il conviendra de savoir prévenir les structures adéquates, puis de le mener à votre vétérinaire pour pouvoir évaluer le niveau de gravité de l'urgence. Ces gestes simples peuvent vous permettre de sauver votre animal. Protéger du sur-accident.


En tout premier lieu, il faut empêcher l'accès de la zone "dangereuse" en mettant en place un périmètre de sécurité. Chez le chien souffrant, la douleur peut être cause d'agressivité et représenter un risque pour l'homme. C'est une cause fréquente de morsure. Même si vous connaissez l'animal et malgré vos paroles rassurantes, lorsqu'un chien a peur ou lorsqu'il a mal, il y a une forte probabilité qu'il morde.

Contacter les professionnels.


Il est conseillé d'appeler votre vétérinaire qui pourra vous guider ou vous indiquer le vétérinaire de garde. Aussi, il est possible de contacter les services de secours aux personnes. Sachez qu'un animal qui se retrouve sur la voie publique ou dans un lieu public est légalement sous la responsabilité du maire de la commune. C'est pourquoi de nombreuses communes ou communautés de communes ont mis en place un service dédié aux animaux. Vous pouvez donc contacter le standard de votre commune et expliquer le cas.

Déplacer un chien. Encore une fois, si le chien est conscient, attention aux risques de morsures ! Commencez par lui poser un lien servant de muselière avant toute manipulation. Pour porter un chien seul, passez une main sous l'abdomen et l'autre sous le cou. Pour porter un chien à deux, placez le chien sur une couverture ou une planche, l'un prend le devant et l'autre l'arrière.


Ne tentez pas de porter un chien connu ou inconnu, conscient ou accidenté sans l'avoir muselé ou ne déplacez pas un chien en tirant sur les pattes.

Evaluer la gravité de l'état physique d'un chien. Même en cas d'urgence, il est possible de grader le niveau de gravité, voici quelques exemples pour vous guider dans cette évaluation:


  • Les urgences graves sont les hémorragies, les arrêts respiratoires, les convulsions, les plaies profondes comme les éventrations, les comas. Dans ces cas il est conseillé de consulter très rapidement un vétérinaire.

  • Les urgences modérées sont les plaies superficielles, les brûlures, les fractures. Vous avez alors quelques heures pour consulter un vétérinaire. Dans tous les cas, n'hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.

Publié dans le Quotidien de la Réunion le 05/06/16.

Mots-clés :

Suivez nous !
  • Facebook Basic Square
RSS Feed