Articles

Compagnons de voyage

Branle-bas de combat dans la maison : entre l'hôtel à réserver, la voiture à louer et les valises à boucler, les préparatifs des vacances ne passent pas inaperçus aux yeux de nos compagnons à quatre pattes qui sentent bien la tension monter sans pour autant en comprendre la raison.

Les animaux sont très sensibles à ce qui se passe autour d'eux et une ambiance inhabituelle suffit à les stresser. Partir en vacances avec son chien ou son chat n'est pas un acte à prendre à la légère. Plusieurs démarches sont en effet nécessaires afin de garantir son bien-être durant le trajet et ne pas avoir de mauvaises surprises une fois arrivé à destination.


Préparer le voyage bien avant le départ


La première chose à faire pour un départ vers la métropole, c'est de signaler à la compagnie aérienne qu'on emmène son animal et de s'assurer que c'est possible. Le transporteur avisé et consentant, le chien ou le chat voyageur doit obligatoirement être identifié, que ce soit grâce à un tatouage ou à une puce électronique.


"Certaines compagnies peuvent exiger un passeport"


Ses vaccins doivent également être à jour car la vaccination protège des affections parfois mortelles et évite la contamination, donc la prolifération des maladies. En revanche, le vaccin contre la rage n'est pas obligatoire pour quitter ou revenir à la Réunion, sauf dans le cas des chiens de catégorie 2 (chiens de garde et de défense tels Rottweiler, Tosa ou Staffordshire terrier et American Staffordshire terrier) et si les propriétaires veulent circuler en Europe avec leur animal. Attention, certaines compagnies peuvent exiger un passeport - qui permet de sillonner l'Union Européenne - délivré par un vétérinaire. Il pourra également vous délivrer le certificat de bonne santé (CBS) daté de moins de 5 jours requis avant le départ.


Ces formalités d'avant vol peuvent prendre un certain temps; il est donc préférable de s'y atteler tôt, surtout si on voyage vers Tahiti, le Canada, la Nouvelle-Calédonie ou encore Maurice. Ces pays ont des conditions d'importation très strictes, nous vous conseillons alors d'entamer les démarches 3 mois à l'avance.


Soyez prêt le jour J


La paperasse calée, encore faut-il que l'animal "saute la mer" dans les meilleurs dispositions possibles.

En soute, dans une cage rigide fermée par une grille en fer agréée par la compagnie, aux normes IATA (International Air Transport Association), s'il fait plus de 5 kilos ou en cabine dans un sac souple, s'il fait moins de 5 kilos. Le chat ou le chien appréciera d'autant plus le voyage s'il peut se lover dans un vêtement douillet imprégné de l'odeur rassurante de son maître. On peut lui donner à manger jusqu'à 8 heures avant le départ et à boire jusqu'au départ.


"Un calmant pour diminuer le stress"



Un calmant peut lui être administré dans le but de diminuer son stress mais surtout pas en automédication, uniquement sur prescription vétérinaire et après consultation car pour les insuffisants cardiaques et rénaux, c'est fortement déconseillé.

Êtes-vous sûr de devoir l'emmener avec vous? Pour autant, la solution de faire garder son animal lorsqu'on part en vacances reste la meilleure option. Voisins, famille, amis ou pension agréée, à vous de choisir. Pourquoi emmener toutou ou minet partout et le stresser inutilement au lieu de le laisser paisiblement le temps de votre voyage?


Déplacements tortueux


Certaines compagnies aériennes ne voient pas d'inconvénients à ce que des reptiles voyagent à bord de leurs appareils.

Ces animaux doivent bien entendu être identifiés et circuler selon les normes de transport IATA (Internation Air Transport Association) en vigueur.

Il est en revanche strictement interdit de voyager avec sa tortue Radiata qui est "protégée par l'annexe 1 de la convention de Washington".

Si toutefois voyage il y a, un spécimen de moins de 7 cm doit être accompagné de sa photo recto/verso, alors que celui de plus de 7 centimètres doit être doté d'une puce électronique.

Et quelle que soit sa taille, la tortue doit obligatoirement être déclarée à la DGAL (Direction Générale de l'Alimentation), anciennement DSV (Direction des services vétérinaires). A elle de délivrer u certificat de transit intracommunautaire qui doit accompagner une tortue Radiata lors de ses déplacements.



Oiseaux voyageurs


Il est tout à fait possible de voyager avec son oiseau si la compagnie aérienne est d'accord. Celui-ci doit être vacciné contre la maladie de Newcastle et, comme pour les chiens et les chats, un certificat de bonne santé (CBS) daté de moins de 5 jours avant lde départ vous sera réclamé. Sa cage devra répondre aux normes IATA en fonction de sa taille. Publié dans le Quotidien de la Réunion le 15/06/14.

Suivez nous !
  • Facebook Basic Square
RSS Feed