Articles

L'otite du lapin


Le lapin est le nouvel animal de compagnie (NAC) le plus représenté dans nos foyers. Si bon nombre d'entre vous savent bien l'entretenir et le choyer, il est plus difficile de détecter quand votre lapin montre un trouble de sa santé. Par définition, le lapin est une cible pour les prédateurs dans la nature. C'est pourquoi il a appris à ne pas montrer ses faiblesses.


Les fonctions de l'oreille chez les lapins sont nombreuses. Ses grandes oreilles lui servent à la fois de régulateurs thermiques, lui permettent une expression corporelle et bien sûr participent au sens de l'audition. L'anatomie de l'oreille du lapin est assez particulière: absence de canal horizontal dans le conduit auditif et multiples cartilages assurant le port dressé de l'oreille (génétiquement altérés chez le lapin bélier) ce qui rend la visualisation du fond de l'oreille souvent difficile.



"L'otite la plus fréquente à la Réunion est la gale des oreilles"

Déceler une otite?


Une otite n'est pas toujours facile à déceler chez le lapin. La découverte peut être tardive car les signes ne sont pas toujours très clairs. Il convient de s'inquiéter quand votre lapin montre un seul de ces signes:

  • il a d'habitude l'oreille droite et il se retrouve avec l'oreille souvent pliée.

  • il se gratte les oreilles.

  • il a des croûtes dans ou sur les oreilles.

  • il penche la tête d'un côté.

  • il semble paralysé d'un côté de sa face.

  • un liquide coule de ses oreilles.

  • il perd ses poils sur les oreilles.

L'otite du lapin est fréquente et ses causes sont multiples. Le traitement doit d'emblée être énergique pour limiter les complications. En effet, plusieurs éléments pathogènes peuvent provoquer une otite.

Les différentes otites.

La plus fréquente à la Réunion est la gale des oreilles. Heureusement, elle se traite bien et un raclage de l'oreille avec une analyse au microscope suffit à la diagnostiquer. Un traitement sous forme de pipettes à appliquer sur la peau pourra être administré à votre lapin. Attention s'il vit avec des congénères, il est prudent de tous les contrôler car la gale est contagieuse.


L'otite allergique est plus difficile à déceler, une recherche de surinfection par des levures de types Malassezia pourra être envisagée par votre vétérinaire. Un traitement sous forme de gouttes dans les oreilles sera plus indiqué. L'otite bactérienne est plus grave. Elle provoque des signes cliniques souvent légers. Le lapin secoue la tête, se gratte. Un encombrement muco-purulent du conduit auditif est souvent présent.

Ceci nécessite parfois de devoir procéder à la détection exacte du germe par une recherche de type anti-biogramme. L'otite externe est souvent associée à une otite moyenne, voire interne, puisque la contamination des bactéries (notamment lors de rhinite chronique) s'effectue souvent de l'intérieur vers l'extérieur du conduit auditif contrairement à ce qui se passe chez le chien.

Parfois une radiographie peut mettre en évidence une altération importante de la paroi osseuse de l'oreille. Dans ce cas, le traitement d'une otite passe par un flushing et un curetage du conduit sous anesthésie générale. Le traitement local seul est, en effet, voué à l'échec.

Après le nettoyage du conduit auditif, les antibiotiques sont prescrits par voie générale pour plusieurs jours, associés à un céruminolytique et à des gouttes localement.


Mieux vaut intervenir au plus tôt pour que la paroi osseuse ne soit pas altérée et éviter de devoir recourir à la chirurgie. En cas de doute concernant les oreilles de votre lapin, n'hésitez pas à consulter votre vétérinaire. Publié dans le Quotidien de la Réunion le 17/04/16.

Mots-clés :

Suivez nous !
  • Facebook Basic Square
RSS Feed