Articles

L'agility pour le maître et son chien


Le principe est celui d'un parcours d'obstacles pour chiens: haies, slaloms, tunnels, passerelles... Sans laisse ni collier, le chien doit franchir le plus rapidement possible les différents obstacles dans un ordre précis. Il court, rampe, saute, grimpe. Son maître le guide et l'encourage en se déplaçant devant ou à côté de lui sans le toucher et en l'accompagnant par la voix et les gestes. Quelle race pour l'agility? Tous les chiens quelle que soit leur taille sont acceptés sur ce parcours d'obstacles. Les tempéraments vifs, rapides et extravertis se montrent les plus à l'aise. Les Border Collie excellent à cette discipline et occupent la première place des podiums. Les Jack Russell et les Malinois se partagent le second rang ! Petits, moyens ou grands, il n'y a pas d'exclusion: seule compte l'envie de progresser.



"Petits, moyens ou grands, tous les chiens peuvent pratiquer l'agility"


Les chiots peuvent être initiés à l'agility dès six mois en veillant toutefois à ne pas les faire sauter ni grimper pour préserver leurs cartilages de croissance. En revanche, cette discipline est contre-indiquée chez les chiens seniors et tous ceux souffrant d'arthrose ou de problème cardiaque puisque les articulations et le coeur sont sollicités. Concernant le maître, l'agility convient à toute personne de sept à soixante-dix-sept ans.

Les bénéfices apportés par l'agility sont multiples. Le chien doit avoir un minimum d'éducation pour pouvoir être entraîné, il apprend à être attentif aux ordres de son maître, plus complice aussi, tout en s'amusant. D'un point de vue physique, le chien se muscle rapidement, développe sa souplesse et la coordination. Coté psychologique, le chien développe sa socialisation, sa confiance en lui et en son maître. Le maître, lui, apprécie ce moment de détente avec son chien, se réjouit de ses progrès rapides et apprend à communiquer avec son compagnon. Enfin, le sport à l'avantage de pouvoir se pratiquer en famille. Beaucoup d'enfants sont inscrits dans les clubs et apprennent ainsi le "langage du chien". Ceci est bénéfique en tous points. En effet, l'enfant est encadré par le moniteur d'agility et apprend à connaître les limites de son chien (fatigue, agacement...) Parcours d'obstacles Les entraînements se déroulent sur un terrain plat d'environ 800 m2 avec un parcours de dix à vingt obstacles: haies de hauteurs différentes, tunnels, slaloms, pneu, balançoire, palissade, passerelle, table. Les premières séances durent quelques minutes et sont entrecoupées de pauses jeux.

Le but est de maintenir l'attention et la motivation du chien, pas de le lasser. En général, l'entraînement commence par les présentations puis au moment d'entrer sur le terrain, une balade et quelques exercices d'éducation de base "assis", "couché" sont programmés. Le maître apprend les ordres, la gestuelle et son bon positionnement sur le parcours.

Des championnats d'agility sont organisés chaque année. Tous les chiens peuvent y participer avec un âge minimum de dix-huit mois. Il existe des épreuves dites homologuées réservées aux chiens de race (LOF confirmé ou non) et d'autres accueillant tous les chiens. Les enfants peuvent aussi concourir avec leur chien dans des épreuves spéciales "jeunes conducteurs" (moins de 14 ans) avec un championnat de France des jeunes espoirs.


Pratiquer l'agility à la Réunion?

Il existe à la Réunion plusieurs clubs qui proposent cette activité sportive. Si cettte discipline vous intéresse, il y a forcément un club d'agility proche de chez vous. Demandez à votre vétérinaire si votre chien est en forme pour s'entraîner et partez à sa découverte! Publié dans le Quotidien de la Réunion du 15/05/16.

Mots-clés :

Suivez nous !
  • Facebook Basic Square
RSS Feed