Articles

"Grossesse nerveuse" chez la chienne

Ne vous trompez pas, si votre chienne a les mamelles gonflées ou produit du lait en dehors d'une suite de grossesse, ce n'est pas qu'elle a envie de materner, elle montre une grossesse nerveuse ou lactation de pseudo-gestation. La grossesse nerveuse est un terme incorrect qui est issu de la médecine humaine, c'est pourquoi je parlerai ici plus justement de la lactation de pseudo-gestation.

Il s'agit d'un état qui apparaît chez certaines chiennes lorsqu'elles ne sont pas gestantes et dans les semaines qui suivent ses chaleurs. Le terme pseudo-gestation est lié au fait que la femelle présente des signes physiques et comportementaux d'une fin de gestation ou d'un accouchement récent sans avoir été fécondée. Cet état n'est pas observé chez toutes les chiennes. Certaines chiennes ne manifesteront jamais de pseudo-gestation, d'autres en présentent à chaque cycle, d'autres encore un cycle sur 2 ou 3, d'autres enfin (plus rarement) une seule fois dans leur vie. Plus encore, seules les chiennes non stérilisées sont concernées car cette affection est hormonale et dépend des ovaires.

Des signes qui ne trompent pas.

Les signes sont plus ou moins prononcés. Dans les 5 à 12 semaines suivant les chaleurs, la chienne présente un gonflement des mamelles avec souvent une montée de lait. Le léchage des mamelles entretient la lactation. Quand on presse les mamelons, un liquide clair ou foncé, voir du lait, s'écoule. La femelle change aussi de comportement: elle est plus nerveuse ou au contraire fatiguée, avec une baisse d'appétit ou à l'inverse elle devient boulimique.

"Elle "materne" des peluches."


Parfois, elle s'installe un "nid" pour une portée imaginaire. Elle gémit et se comporte avec des peluches ou autre jouet comme avec des petits de substitution, les maternant, les léchant, les portant dans son nid. Ce seul changement de comportement peut motiver une consultation. Ces modifications de comportement durent 8 à 10 jours alors que la lactation peut être auto entretenue pendant 30 à 40 jours. Les signes disparaissent d'eux-mêmes. La lactation en elle-même n'est pas une maladie, mais si la chienne lèche de façon régulière ses mamelles, cela favorise la survenue de mammite (infection mammaire), surtout chez les chiennes qui ont du tartre ou une infection dentaire. Enfin, cet état peut à long terme et s'il se répète à chaque cycle prédisposer à l'apparition de tumeurs mammaires. Il faut savoir que de faire reproduire la chienne ne change rien pour la suite. En fait il s'agit d'un bouleversement hormonal suite à l'ovulation. Des chiennes qui ont porté même plus d'une fois, qui donc ont déjà pu exprimer leur "instinct maternel" continuent à avoir une "lactation nerveuse" après chaque période de chaleurs. Il est conseillé de consulter votre vétérinaire. Il pourra prescrire un traitement hormonal à prendre plusieurs jours. Il est conseillé de confisquer les peluches et objets que la chienne materne et de lui changer les idées en la sortant et en la promenant souvent et dans des lieux nouveaux. Prenez quelques précautions. Soyez attentif au caractère lunatique de la chienne pseudo-gestante. Par précaution, les enfants devraient être écartés. En effet, certaines chiennes sont très agacées et pourraient plus facilement exprimer cet agacement en mordant. Prévenir les grossesses nerveuse revient à prévenir les chaleurs, l'idéal étant de procéder à la stérilisation chirurgicale. Le risque de tumeurs mammaires induites par des grossesses nerveuses à répétition étant un argument assez convaincant. Publié dans le Quotidien de la Réunion du 06/03/16.

Mots-clés :

Suivez nous !
  • Facebook Basic Square
RSS Feed