Articles

Comment s'occuper d'un oisillon?


Que vous ayez des oiseaux qui éclosent à la maison et que vous souhaitiez les apprivoiser ou que vous ayez trouvé un oisillon tombé du nid, voici quelques conseils pour vous en occuper au mieux. Si l'oisillon est nu avec les yeux fermés, couvert de duvet ou avec très peu de plumes et ne se déplace pas, il s'agit probablement d'un jeune oisillon tombé du nid.

Lui construire un nid.

S'il n'est pas blessé, vous pouvez chercher son nid qui doit être à proximité et le replacer. Sinon, vous pouvez en fabriquer un avec une barquette et un peu de paille sèche au fond. Déposez l'oisillon en hauteur et au voisinage de la zone où vous l'avez trouvé. La maman oiseau a peu d'odorat et contrairement aux autres animaux, elle reconnaîtra ses cris et ne rejettera pas son petit même si vous l'avez manipulé. Si vous souhaitez l'adopter, vous vous engagez à faire la "nounou" pendant plusieurs semaines. Réfléchissez à cela sachant que la mère d'un oisillon lui donne à manger 6 à 10 fois par jour !


"Déposez l'oisillon en hauteur et au voisinage de la zone où vous l'avez trouvé."

Pour son logis, choisissez un carton avec des rebords assez hauts pour qu'il n'ait pas de courant d'air et installez au fond un peu de foin sec ou un peu de sciure à gros copeaux. Evitez les substrats trop poussiéreux qui pourraient encombrer son arbre respiratoire. Pour le faire boire, proposez-lui de l'eau (pas de lait), sans jamais le forcer. A l'aide d'un compte-gouttes ou d'une petite seringue, déposez un peu d'eau aux commissures de son bec. Quelle alimentation pour un oisillon? Pour l'alimentation, chaque oiseau a un régime particulier. Selon l'espèce concernée, une pâtée adaptée est à acheter en animalerie. Pour les espèces telles que le martin, préférez une pâtée pour mainates, pour une perruche, une pâtée pour psittacidés et, pour les moineaux plutôt granivores, vous pouvez faire le mélange suivant: 1 jaune d'oeuf délayé dans 5 ml d'eau. Il faut respecter les fréquences et les quantités indiquées sur les notices et ne pas gaver plus que nécessaire votre oisillon. Si l'oisillon a des plumes et sautille sur le sol, c'est probablement un jeune qui a pris son envol trop tôt. Replacez-le dans son nid si vous le voyez, sur une branche en hauteur ou dans un buisson pour le mettre à l'abri des prédateurs. Il est problable que ses parents ne soient pas loin; ils viendront le nourrir. Que faire si l'oiseau est palmé? En revanche, s'il s'agit d'un papangue ou d'un oiseau palmé, emmenez-le chez le vétérinaire le plus proche. Il sera remis en liberté après des soins dans un centre de sauvegarde de la faune sauvage tel que la SEOR (Société d'Etudes Ornithologiques de la Réunion). Capturez-le avec délicatesse, utilisez un tissu et maintenez ses ailes repliées puis introduisez-le dans un carton à peu près de sa taille, qu'il soit calé et ne puisse pas se tenir debout. Faites quelques trous sur le dessus pour assurer l'aération, suffisamment petits pour que l'oiseau ne puisse pas y passer le bec. Une fois mis à l'abri, téléphonez à la SEOR pour signaler votre trouvaille et déposez-le chez le vétérinaire de votre choix. A savoir, les coordonnées de la SEOR: 0262 20 46 65 Publié dans le Quotidien de la Réunion le 08/02/15.

Suivez nous !
  • Facebook Basic Square
RSS Feed