Articles

Prendre soin de ses oiseaux


Les oiseaux sont des espèces fragiles. Aussi faut-il faire très attention à leur environnement.

Environnement

A commencer par choisir une cage lessivable et à l'abri des courants d'air. Les abreuvoirs et les perchoirs sont à choisir en matière plastique ou en inox et doivent être adaptés à la taille des oiseaux. Afin d'éviter les maladies, nettoyez leur logis régulièrement avec des produits adaptés : décapez, lavez, ensuite désinfectez avec de la chlorexidine diluée au 20e ou de l’iode diluée au 10e.

Alimentation


L’alimentation est à base de graines, de composition variable d’une espèce à l’autre. Mais les graines sont toujours pauvres en vitamines et minéraux. N’hésitez donc pas à a- jouter des fruits (pommes, oranges ou fruits de passion) et des vitamines. Et pensez à changer l’eau tous les jours !

Attention, les perroquets ont besoin de soleil pour fixer leur vitamine D et leur calcium. Pensez donc à les mettre sous les UV quelques dizaines de minutes par jour.

Reproduction

Pour la reproduction, assurez-vous que vous avez bien un mâle et une femelle ! Chez les perroquets, on détecte le sexe par analyse génétique avec une plume prélevée au cou. Puis veillez à ce que la forme du nid soit adaptée.

"Un nid mal adapté suffit à empêcher la ponte."

Chaque espèce a ses particularités et un nid mal adapté suffit à empêcher la ponte. Chez les canaris, pour préparer le couple à la reproduction, il est recommandé de donner de la vitamine E.

Chez les oiseaux, la prévention est importante. Etant très fragiles, il est préférable qu’ils ne tombent pas malades.

Voici les trois affections principales que nous pouvons prévenir :

Les virus :

Marek (maladie sec), Newcastle (grippe), bronchite infectieuse, variole (gale bouton), Gumboro.

Il existe des vaccins contre ces maladies qui se font dès deux jours d’âge chez les oiseaux.

– Les parasites internes :

les vers digestifs et les coccidies qui retardent la croissance et provoquent des diarrhées mortelles.

Dès la sortie du nid puis à tout âge, il faut donner régulièrement à boire des vermifuges et des anti-coccidiens.

– Les parasites externes :

les moustiques aussi chez les oiseaux sont vecteurs de maladies telles que les panaris et la variole. Protégez-les donc par une moustiquaire.

N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire. Publié le 11/05/14 sur le Quotidien de la Réunion.

Suivez nous !
  • Facebook Basic Square
RSS Feed