Articles

Alimentation d'un chat

Quand on accueille un chat pour la première fois chez soi, une des questions que l’on se pose est souvent : quel genre d'alimentation va-t-on lui donner ?

Cette question est importante dans la mesure où l’alimentation de votre chaton va influer sur sa croissance et sur sa santé les premiers mois, et ensuite dans sa vie d’adulte.

Alimentation ménagère

Croyant bien faire certains maîtres pensent que donner une alimentation «maison» ou dite ménagère est bon pour eux. Certains pensent même qu'ils peuvent leur donner sans risque les restes des repas et ceci quotidiennement. Il faut savoir que cette habitude entraine bien souvent des problèmes de santé, de surpoids, d’eczéma etc… Sans compter qu’il est difficile avec une alimentation de ce type, de couvrir les besoins de votre chat en minéraux, oligoéléments et vitamines. Il vous faudra équilibrer les repas, en supplémentant les rations avec des minéraux et des vitamines… Nous pouvons vous conseiller si vous voulez que nous établissions une ration adaptée et équilibrée pour votre compagnon.

Les croquettes

Le seul aliment reconnu aujourd’hui par les vétérinaires et les éleveurs reste l’alimentation sèche : les croquettes. Il faut bien évidemment choisir une marque reconnue pour la qualité de ses produits.

L'alimentation du chat obéit à des règles. Prenez-en connaissance afin de nourrir au mieux votre animal:


  • Peu mais souvent. De nombreux petits repas sont tout à fait indiqués, que le chat prendra surtout durant les heures nocturnes, plutôt qu’en un seul repas.

  • Des rations équilibrées. Il faut régler la quantité sur la base du poids de votre chat.

  • Attention aux changements soudains. Habituez petit à petit votre chat à la nouveauté et ne cherchez pas à expérimenter de nouveaux plats ou des goûts insolites. Si vous changez d’aliment faites une transition sur 10 jours en mélangeant moitié de l’ancien aliment et moitié du nouveau, c’est sa transition alimentaire obligatoire pour éviter les diarrhées !

  • L’eau est importante. Le chat n’est pas un grand buveur, laissez lui de l’eau fraîche à volonté à proximité de sa gamelle de croquettes.

  • Pas de litière à proximité. Respectez une large distance entre la zone où il mange et celle où il fait ses besoins.

  • Non aux sucreries. L’élimination des sucreries et du sucre de l’alimentation du chat doit être une règle absolue. Le chat peut développer du diabète. Par exemple, le chocolat, en plus de le nourrir trop, peut entraîner un empoisonnement à la théobromine.

  • Respecter son stade physiologique ou pathologique. Selon les périodes spécifiques dans sa vie adaptez ses croquettes pour avoir une alimentation équilibréeurtout lorsqu’il s’agit de la croissance, la gestation, la lactation, la stérilisation, la vieillesse ou encore lors de certaines pathologies ou intolérance alimentaire.

Mots-clés :

Suivez nous !
  • Facebook Basic Square
RSS Feed